Prêt hypothécaire : bien contre bien

Posté by le Juin 26, 2017 dans Vente & Achat d'Immobilier | 0 commentaire

Ce type de crédit, accordé à condition qu’une mise en hypothèque d’un ou plusieurs biens. Le non remboursement d’un prêt hypothécaire permet à la banque de saisir ou de vendre le bien de son client.

Le prêt hypothécaire, la garantie ultime.

Des envies de changements ? misez sur l’hypothèque.

Qui est concerné par le crédit hypothécaire ?

Il n’y a pas de distinction entre particulier et professionnel dans ce cas précis, la seule condition étant bien sûr d’être propriétaire d’au moins un bien immobilier. Suite à l’estimation de votre bien par la banque, elle choisira d’accepter votre bien en hypothèque ou non. De plus, des simulateurs en lignes vous proposent de faire une simulation gratuite.

Un crédit hypothécaire peut-être accordé pour un prêt immobilier ou à la consommation (voiture compris), un rachat de crédit ou un prêt personnel.

Un prêt en fonction de la valeur du bien mis en hypothèque

En générale compris entre 20 et 25 ans, un crédit hypothécaire n’a pas de restriction de durée, si ce n’est que ce dernier doit être remboursé avant les 90 ans de l’emprunteur. De plus, ce type de prêt ne déroge pas aux règles sur le taux d’endettement (33%) pratiqué en France. Enfin, ce type de prêt peut être accordé pour des investissements immobiliers en Belgique, Suisse, Italie et dans une grande majorité d’autres pays.

Les modalités de l’hypothèque

Très similaire à un crédit classique, il permet de bénéficier d’un taux fixe ou variable, d’un rachat de crédit et de mensualités modulables. La vente du bien mis en hypothèque n’annule  pas le crédit, le souscripteur à le choix entre soldé son prêt par anticipation ou réaliser une hypothèque de substitution (avec un autre bien).

Ce type de prêt ancien est encore très utilisé en France. S’il comporte un risque aux yeux des clients, le prêt hypothécaire est une garantie forte pour les banques française. Avec un patrimoine immobilier très élevé, les ménages français apportent une sécurité aux banques nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *