Loueur en meublé non professionnel

loueur meuble non professionel
Home 9 Location d'appartements 9 Loueur en meublé non professionnel

La location en meublé implique de louer des logements déjà équipés. Ces habitations diffèrent des domiciles classiques où le client doit aménager lui-même l’espace au début du séjour. L’occupant d’un appartement meublé apporte uniquement ses affaires personnelles.

Au fil du temps, ce type d’offre s’est hissé au rang des services immobiliers les plus répandus. On retrouve évidemment des loueurs professionnels dans ce secteur, mais les loueurs en meublé non professionnels sont très présents.

Vous êtes au bon endroit si vous souhaitez comprendre le statut de loueur en meublé non professionnel, les avantages concédés à ce statut et pourquoi investir avec ce profil. En définitive, vous prendrez connaissance de l’atout que représente l’accompagnement d’un expert-comptable spécialisé.

loueur meuble non professionel

Loueur en meublé non professionnel : définition

Le statut de loueur en meublé non professionnel correspond à un ensemble de dispositions légales qui organise les droits des propriétaires qui perçoivent des loyers résultants d’un ou plusieurs logements meublés.

Le plafond de rétribution

Le loueur en meublé non professionnel correspond au profil de celui qui perçoit des recettes annuelles de location en dessous de 23 000 € et qui réalise plus de 50 % de ses revenus globaux dans d’autres secteurs d’activité. Si ces conditions ne sont pas respectées, le régime fiscal de loueur en meublé professionnel (LMP) s’impose.

Le cadre fiscal

Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) existe juridiquement depuis 1949 lorsque sa législation en matière de règlementation fiscale a été émise pour la première fois. Ladite loi a cependant subi de nombreux amendements au fil du temps. Mais en règle générale, cette politique fiscale définit que les loyers encaissés par le possesseur d’un logement meublé soient soumis à l’impôt sur le revenu, plus précisément dans la classe des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Quels sont les avantages du statut de loueur en meublé non professionnel ?

Si déjà les gains produits par la location de résidences meublées ne sont pas considérés comme revenus fonciers pour la taxation, de nombreux avantages existent encore si l’opérateur n’est pas un professionnel.

Démarrage simplifié

La condition LMNP s’offre à tout contribuable domicilié dans l’Hexagone. Les prix d’acquisition d’un bien en statut LMNP sont modérés. Nous pouvons trouver des propositions à partir de 60 000 €. L’allègement de contributions surnommées « Censi-Bouvard » s’applique, sous certaines modalités aux parties civiles possédant un appartement nouvellement construit entre le 1er janvier 2009 au 31 décembre 2021. Le promoteur pourra adopter une réduction d’impôts de 11 %, échelonnée sur 09 ans ou le recouvrement.

Régime d’imposition attrayant

Le choix s’encadre par la norme micro Bic (ou régime tout inclus) et le régime réel. Durant un exercice, si les revenus ne dépassent pas 72 600€ par an, opter pour le système forfaitaire est l’hypothèse conseillée. Le loueur pourra là bénéficier d’un abattement attractif de 50% sur ses recettes avant imposition.

À l’opposé, pour des des revenus bruts annuels supérieurs à 72 600€, le loueur souscrira automatiquement au régime réel. Celui-ci met en jeu les charges d’exploitations comme les intérêts d’emprunts, les charges locatives et l’amortissement. La rétention de ces frais réduit les bénéfices enregistrés et de ce fait le coût des taxes.
Même si vos revenus ne dépassent pas 72 600 € par an, vous pouvez choisir d’opter pour le régime réel simplifié s’il est plus intéressant pour vous. C’est pourquoi, il est primordial d’être accompagné par un expert-comptable pour prendre les meilleures décisions.

Pourquoi investir en tant que loueur en meublé non professionnel ?

À la vue des divers arguments que propose le statut LMNP, de nombreuses implications devraient vous laisser franchir le cap.

Administration simplifiée

La gestion LMNP ne correspond pas à l’activité principale du foyer. Il est ainsi avantageux de confier la gestion administrative et fiscale à un expert-comptable, maîtrisant parfaitement toute la chaîne administrative.

Une fiscalité allégée

La redevance LMNP se démontre très avantageuse, et par conséquent place la participation LMNP comme un des investissements immobiliers les plus attractifs. Pour réussir, bien se renseigner sur la fiscalité LMNP est primordial, au risque de perdre une partie de ses profits.

Loueur en meublé non professionnel : faites-vous accompagner par un expert-comptable spécialisé

La plupart des bailleurs choisissent de garantir leurs rendements locatifs par la mesure micro Bic. Ce régime a l’atout d’être simple. L’autre régime dit réel engage de la rigueur en matière d’obligations comptables, mais présente la spécificité de réduire ou de mettre fin à certaines lignes d’impôts. Ce modèle de déclaration est gouverné par une responsabilité de trésorerie amplement lourde. Elle implique l’élaboration d’un bilan qui énumère les acquittements ainsi que la production d’un compte de résultat.

Envisager de tenir soi-même sa compatibilité s’avère être une option hasardeuse. Le risque élevé d’erreurs et la complexité d’une tenue de livres sont importants, faire appel à une assistance est un choix judicieux. Passer par un expert-comptable pour établir votre liasse fiscale LMNP va vous faire gagner en temps et éliminer toute probabilité d’incohérence. Enfin, cela limite l’aléa de contrôle fiscal de la part de l’institution. Il vous conseillera également en fonction de vos attentes professionnelles et personnelles, ce qui vous permettra d’optimiser votre investissement.

Le statut de loueur en meublé non professionnel se révèle une activité secondaire intéressante à envisager. Bien qu’un plafond de gain permette de différencier le loueur non professionnel du professionnel, des facilités fiscales sont conçues pour favoriser le lancement. Le principe de taxation se trouve également encourageant. De plus, des experts-comptables LMNP comme LMPartenaire peuvent vous conseiller et s’occuper de tout.

N’oubliez pas non plus de consulter un conseiller en gestion de patrimoine ou un expert-comptable pour vous aider à optimiser votre investissement locatif.

En fin de compte, le but est de maximiser votre rentabilité tout en minimisant vos risques et vos contraintes. Alors, location meublée ou non meublée : quelle est la meilleure option pour vous ? La réponse dépend finalement de vous !

Vous apprécierez aussi

Spacious bedroom in modern flat

Loueurs en meublé : simplifier sa gestion juridique et comptable grâce à un expert

Nous avons tous en tête des histoires d'investissements immobiliers réussis, de fortunes bâties sur des biens en location. Mais lorsque l'on se lance dans ce type de projet, on se rend compte rapidement que la réalité peut s'avérer bien plus complexe. La gestion d'un...
locataire

Comment vérifier la solvabilité d’un locataire ?

En tant que proprio-bailleur, vous ne voulez pas vous retrouver avec un locataire qui ne paie pas ses loyers à temps, voire pas du tout. D'où l'importance de vérifier la solvabilité de votre futur locataire. Cette étape primordiale de la location doit être menée avec...
Location meublée

Location meublée ou non meublée : quelle est la meilleure option ?

En tant que propriétaire, vous avez la possibilité de louer votre bien immobilier de deux manières différentes : meublée ou non meublée. Chacune de ces options présente ses propres avantages et inconvénients, notamment en termes de fiscalité, de rentabilité et de...
litige

Quels sont les recours en cas de litige entre locataire et propriétaire ?

Le logement est un droit fondamental. Pourtant, des conflits peuvent surgir entre le locataire et le propriétaire. Que cela concerne le loyer, le bail, ou la qualité du logement, ces litiges peuvent rapidement devenir une source de stress et d'inquiétude....
dépôt de garantie

La réglementation sur le dépôt de garantie : ce que vous devez savoir

La location immobilière comporte son lot de complexités, notamment en termes de dépôt de garantie. Il s'agit d'une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail, et qui sera restituée en fin de contrat, à condition que le logement soit en bon...