Mes conseils pour trouver le bon appartement étudiant

Posté by le Août 20, 2018 dans Location d'appartements | 0 commentaire

Chaque année, tous les étudiants mènent une véritable quête : la recherche d’un logement. Ce qui n’est pas une aventure de tout repos. Raison de plus pour connaître quelques astuces avant de se lancer, ainsi que les pièges à éviter.

La galère de la location étudiante

Les difficultés pour trouver un logement étudiant sont nombreuses. Les logements sont de moins en moins nombreux, dans les grandes villes notamment. Ainsi, les locaux proposés par les organismes publics sont vite occupés. La concurrence entre les candidats est rude, au point que certains lycéens réservent des appartements longtemps avant le début des épreuves du baccalauréat. Plusieurs se tournent vers le secteur privé, quitte à prendre le risque de tomber sur des loyers onéreux ou des propriétaires frileux peu enclins à louer aux étudiants, notamment en cas d’absence de garant.

La location étudiante : les pièges à éviter

     A moins d’avoir un portefeuille bien fourni, ne pas se tourner vers les agences immobilières en premiers recours. Evitez de tomber entre les mains des marchands de listes. Ils présentent des listes d’adresses dont ils prétendent détenir un mandat exclusif, pour vous réclamer des versements préalables en réservation. Ne payez rien avant d’avoir signé votre contrat de bail, et ne signez pas avant d’avoir visité l’appartement. Vérifiez la sécurité des installations électriques, les performances énergétiques du bâtiment, et si possible, prenez l’avis des anciens locataires pour prévenir les mauvaises surprises. Signez le contrat à votre nom et vérifiez la durée du préavis de départ.

Les questions à se poser

Tout d’abord, de quel budget dispose-t-on pour son hébergement ?

Généralement, le budget moyen location par mois est d’environ 500€ ; mais dans les grandes villes comme Paris, il peut s’élever à 900€.

Ensuite, il faut vérifier la distance par rapport au campus, afin de s’exonérer de l’épuisement dû aux longs trajets dans les transports communs.

Par ailleurs, c’est utile de déterminer les critères de confort de son appartement étudiant, de peur de se retrouver dans un environnement peu propice à la concentration.

La colocation : une bonne idée ?

    Certains étudiants éprouvent une phobie à l’idée de vivre seul dans leur appartement, et optent pour la colocation. Hormis l’ambiance amicale et la camaraderie, cela leur permet d’économiser de 20 à 50% de leur budget hébergement. D’autres en revanche préfèrent s’assumer seuls pour éviter tous les désagréments et malentendus probables liés à la cohabitation.

Le bon plan : les résidences étudiantes

     En premier recours, allez au Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), au Centre d’Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ), ou dans les associations estudiantines. Cela permet, lorsqu’on s’y met à temps, de trouver une place dans les résidences universitaires. Vous pourrez obtenir l’appartement étudiant de vos rêves, généralement meublé, et dont les tarifs sont avantageux (à partir de 200€ par mois). En plus, il est possible dans ce cas de bénéficier d’une aide publique au logement.

Les aides au logement étudiant

        Pour disposer des aides au logement étudiant, déposez un dossier au logement versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Il s’agit entre autres, de l’aide personnalisée au logement (APL), de l’allocation de logement sociale (ALS) versées par l’Etat.

Trouver un appartement étudiant confortable et abordable financièrement relève parfois d’un véritable parcours du combattant. Ainsi, commencez la recherche assez tôt, visitez les sites web ou rendez-vous dans les organismes présentés dans cet article pour dénicher facilement le vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *