Le secteur de l’immobilier en Corrèze

Posté by le dans Vente & Achat | Commentaires fermés sur Le secteur de l’immobilier en Corrèze

Il y a quelques années, les résidences secondaires dominaient à Corrèze. La situation a évolué et la transaction dans l’ancien se dynamise. Entre 2017 et 2018, cette catégorie a connu une réelle stabilité. Les contraintes des aides à l’ascension fragilisent en revanche le marché du neuf.

Maisons et appartements

2018 a été marquée par une nette baisse de la demande des permis de construire à Corrèze. Le resserrement des aides financières explique ce manque de dynamisme touchant les constructions individuelles. Depuis 2016, un recul de l’indicateur de solvabilité a été constaté. Au niveau des apports personnels, les quatre premiers mois de 2019 sont marqués par une diminution de l’apport personnel.

Le marché de l’ancien quant à lui se stabilise dans le département. Les transactions ont même connu un grand boom au début de cette année. Il faut noter une augmentation de +3,1% pour le prix des maisons anciennes. Les appartements anciens affichent une hausse de 0,3%. La vente dans l’ancien enregistre un taux de +0,2%.

maison immobilier

Les prix de l’immobilier en Corrèze

Le département compte près de 280 communes et 9 intercommunalités. Selon les analyses, Brive-la-Gaillarde est la ville la plus chère avec ses 1100 euros le m². Le prix au m² des maisons anciennes en Corrèze tourne autour de 1 030 euros. Pour les appartements anciens, le prix évolue aux environs de 1 090 euros le m².

Malgré le manque de dynamisme, le marché immobilier du neuf semble se stabiliser, notamment l’immobilier à Argentat. Le prix moyen d’une maison neuve en Limousin, une commune dynamique du département, s’élève à 1 283 euros le m². Une maison haut de gamme revient à 1 456 euros le m². Les nouvelles habitations sont proposées à 1 294 euros le m². Ce prix s’approche pour peu de celui des pavillons d’entrée de gamme qui est de 1 293 euros.

Bref, le marché immobilier en Corrèze semble se stabiliser dans l’ensemble. Cependant, le neuf trouve moins d’acquéreurs que les anciens. Plus d’infos ici sur le site Spécialiste en Marketing immobilier.